Portrait de David Mercier, producteur avicole

Publié le 17 octobre 2019

Dans le cadre de la semaine de la coopération qui se déroule du 13 au 19 octobre 2019, on vous propose une série de cinq portraits de membres de Novago Coopérative. Découvrez leur entreprise, leur vie à la ferme, les motivations à exercer leur métier d’agriculteur et ce qui les rend fier d’être coopérateur.

Du Témiscamingue à Louiseville, en passant par Sainte-Anne-des-Plaines, tous les jours de la semaine de la coopération un portrait de producteur qui ont « la coop » tatouée sur le cœur est diffusé sur notre site Web. Bonne lecture!


David Mercier
Ferme Mercier & Beaudry inc.
St-Roch-Ouest – Lanaudière
Producteur avicole et des grandes cultures

David Mercier est issu d’une famille de producteurs avicoles. Son arrière-grand-père était déjà dans l’élevage de poulet, tout comme son grand-père et son père. David est également impliqué en grandes cultures, sur environ 460 acres de maïs, de soya et de blé.

Il est gradué en gestion agricole au programme Farm management and technology du Collège Macdonald de l’Université McGill à Sainte-Anne-de-Bellevue. Il a également fait des études supérieures en administration des affaires.

La ferme Mercier & Beaudry appartient officiellement à David depuis 2010. Auparavant, la ferme était la propriété de son père et de sa mère. L’exploitation demeure sur le site initial ayant appartenu à son arrière-grand-père. Chez les Mercier, l’aviculture c’est une histoire de famille. Les sœurs de David sont également dans le domaine avicole, sur d’autres sites.

Marié depuis 14 ans avec Émilie, le couple est parent de deux enfants, Samuel et Marianne. David veut rendre son exploitation attrayante et prospère. Il souhaite laisser la chance à ses enfants de reprendre une entreprise saine et prospère, comme lui en a eu la chance, si l’aviculture les intéresse, évidemment.

La ferme Mercier & Beaudry compte deux bâtiments où il exploite environ 32 000 poulets chacun. Sa conjointe Émilie est également propriétaire de deux bâtiments pour un total d’environ 17 000 poulets à chair.

La coopération occupe une place importante dans son entreprise. D’aussi loin qu’il se souvienne, il a toujours fait affaire avec la coopérative agricole. Pour David, c’est une évidence de continuer en ce sens, puisque c’est un partenariat gagnant-gagnant. « J’aime faire partie de l’entreprise avec laquelle je fais affaire, avoir mon mot à dire dans la gouvernance et collaborer avec une entreprise qui a des valeurs qui me rejoignent ».

David Mercier croit tellement aux valeurs de coopération qu’il s’est impliqué dans la gestion de Novago Coopérative. En effet, il siège sur le conseil d’administration. Son implication lui permet non seulement de contribuer à l’essor de sa coopérative, mais aussi d’en retirer des bénéfices tant au niveau personnel que professionnel.

Finalement, depuis 2018, David a accepté de relever un défi supplémentaire en devenant administrateur de La Coop fédérée. Voilà tout un coopérateur!