Portrait de Sylvain Baril, producteur laitier et grandes cultures

Publié le 15 octobre 2019

Dans le cadre de la semaine de la coopération qui se déroule du 13 au 19 octobre 2019, on vous propose une série de cinq portraits de membres de Novago Coopérative. Découvrez leur entreprise, leur vie à la ferme, les motivations à exercer leur métier d’agriculteur et ce qui les rend fier d’être coopérateur.

Du Témiscamingue à Louiseville, en passant par Sainte-Anne-des-Plaines, tous les jours de la semaine de la coopération un portrait de producteur qui ont « la coop » tatouée sur le cœur est diffusé sur notre site Web. Bonne lecture!


Sylvain Baril
Ferme Valsy inc.
Saint-Édouard-de-Fabre – Témiscamingue
Producteur laitier et de grandes cultures

Sylvain Baril a grandi sur la ferme familiale de ses parents. ils exploitaient une ferme laitière et de grandes cultures. Comme bien des producteurs, on peut dire qu’il est tombé dans la marmite dès son plus jeune âge.

En couple avec Valérie, en 2005, ils procèdent à l’acquisition de la ferme du père de Valérie. Ils deviennent co-propriétaires à parts égales. Lors de l’achat, l’exploitation se compose de 300 acres de terres et 20 kg de quota laitier.

Le couple ne manque pas de projets. En 2012, ils décident d’agrandir l’exploitation en construisant une nouvelle étable et en achetant des terres agricoles supplémentaires. Aujourd’hui, la ferme se compose d’une soixantaine de vaches en lactation avec 76kg de quota pour une production annuelle d’environ 10 800kg. La superficie totale de l’exploitation est de 700 acres. Ils cultivent le blé, le canola, l’avoine, le maïs grain, le maïs fourrager et le foin. Ajoutons à cela une belle famille composée de quatre enfants.

Et la coopération dans tout ça? Sylvain explique que Novago Coopérative occupe une très grande place dans son entreprise. Tous ses besoins sont couverts, autant pour les achats en quincaillerie, la moulée et les services conseils. Il ajoute même :

« En plus du sentiment d’appartenance que procure l’adhésion à la coopérative, c’est gagnant de collaborer avec une entreprise dans laquelle je contribue, où j’ai une part sociale et mon mot à dire. Ainsi, je sais dans quoi sont investis les bénéfices ».