12 conditions gagnantes pour la RSE

Publié le 21 février 2022

Par Myra Tremblay, MBA, conseillère en responsabilité sociale d’entreprise 

La responsabilité sociale d’entreprise (RSE) permet de prendre un virage stratégique dans lequel les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance sont intégrés dans chaque décision.  À cause de son grand impact sur sa chaîne de valeur, il est important d’incorporer la responsabilité sociale d’entreprise dans tous les éléments pertinents de l’organisation: de son conseil d’administration, à ses interventions clients jusqu’aux fonctions administratives internes.

Certaines dispositions internes constituent des préalables à la réalisation de la RSE et permettent une implantation efficace de sa stratégie.  Les préalables mentionnés ci-dessous1 permettent un aperçu rapide, mais clair, de leur importance dans le déroulement de sa démarche RSE.

  1. La démarche doit absolument être portée par des leaders qui y croient réellement et s’engagent authentiquement en fournissant les ressources nécessaires.
  2. La stratégie RSE doit être alignée et cohérente avec le modèle d’affaires, les valeurs d’entreprise et supportant la pérennité de l’organisation dans son ensemble.
  3. Une bonne gouvernance du conseil d’administration est nécessaire pour protéger la démarche et suivre de près son déroulement.
  4. La démarche doit être conforme au cadre légal et aux réglementations en vigueur.
  5. Il faut rendre des comptes aux parties prenantes et être responsable des impacts des activités de l’entreprise dans la société.
  6. Il faut faire preuve de transparence et communiquer ouvertement des informations précises et fiables.
  7. Se doter d’un code d’éthique concrétise la prise de conscience de ses actions, et de ses conséquences sur la collectivité.
  8. Compter sur des leaders au comportement éthique irréprochable est tout aussi important.
  9. Une prise en compte des intérêts des membres et employés et un dialogue ouvert et sincère avec eux permet d’établir une relation de confiance.
  10. Rallier vos fournisseurs et s’assurer qu’ils connaissent et respectent vos attentes, en matière de responsabilité, par exemple concernant la fixation de prix justes.
  11. La prise en compte des risques liés aux engagements RSE permet de prendre des décisions éclairées et de protéger le patrimoine corporatif.
  12. Réalisation que la performance n’est plus que financière mais comprend désormais les impacts de ses activités sur les parties prenantes.

En résumé, la présence des préalables dans une organisation a une incidence sur le développement de la responsabilité sociétale et ces facteurs vont soutenir son évolution et sa pratique à l’interne.

Vous êtes intéressé par la démarche ou souhaitez en discuter avec moi? Contactez-moi à [email protected]

  1. Source : Joanne Desjardins conseillère sénior en gouvernance